Allergie au Chien

image_pdf

Le risque allergique d’un enfant est moindre dès lors qu’un chien vit au domicile.

Ce constat, qui a conduit à réaliser une étude sur des enfants de la naissance à 6 ans vivant avec un chien à domicile, a permis de montrer que la présence d’un chien diminue la sensibilité des enfants aux allergènes respiratoires (pollens et allergène inhalés). Ce bénéfice n’existe pas si l’enfant est seulement en contacte régulier avec un chien. Par quels mécanismes le chien devient-il un élément protecteur? Les auteurs de cette étude supposent que les agents infectieux contenus dans le pelage du chien seraient un bon stimulant du système immunitaire de l’enfant. Cet effet est-il durable ? Seul, le suivi des enfants jusqu’à un âge plus avancé permettra de répondre.

Faut-il prévoir un chien dès la naissance de son enfant ?

Cette constatation n’étant pas expliquée scientifiquement, la présence d’un chien ne peut être recommandée à titre préventif même dans les familles à fort risque d’allergie.

Source : C-M. Chen, col. Dog ownership and contact during childhood and later allergy development. Eur Respir J 2008; 31: 963–973