C’est dans l’air : Cendres, pollens

image_pdf

L’atmosphère que nous respirons fait de plus en plus la une de l’actualité.

Tout d’abord, nos yeux se sont portés vers le ciel pour scruter les particules de cendres riches en silice du volcan Eyjafjöll situé en Islande. Le choc thermique entre glace et magma provoque une fragmentation des 750 tonnes de roches émises par seconde en fines particules qui composent ce nuage de cendres dont la hauteur atteint 8,5 km

Ces particules stagnaient jusqu’à présent entre 5 000 et 8 000 m d’altitude. Des mesures effectuées le 20 Avril par Météo France ont montré sur un trajet : Toulouse – Montpellier – Montélimar – Lyon – Paris – Nantes – Limoges – Toulouse que les particules de 2 à 4 µ se situaient à une altitude de  2000m et vers 1 000 m dans la région de Paris avec des concentrations souvent inférieures à 20 µg par mètres cube d’air.

La nature des particules sera analysable lorsque les cendres toucheront le sol.

Interrogé sur les effets de ce nuage de cendres qui induit la formation de gouttelettes d’acide sulfurique irritantes pour les voies respiratoires, le DR Bruno Housset, Président de la Fédération Française de Pneumologie, précise que ces cendres sont inoffensives tant qu’elles se maintiennent en altitude. Il n’y a pas de messages de précautions à l’heure actuelle pour les personnes souffrant de maladies respiratoires. Plus habituel et connu des allergiques et asthmatiques est le retour en force des pollens dont la concentration croit avec le beau temps. De nouveau les nez coulent, les yeux grattent et souvent la respiration, émaillée de toux sèche et répétitive, devient sifflante. Le RNSA informe régulièrement sur la concentration des pollens qui inonde l’atmosphère. Actuellement, le pollen de bouleau envahit les trois quart de la France au nord d’une ligne Pau Lyon. Comme prévu suivront les pollens de frêne, cyprès et platane ainsi que les pollens de graminées au Sud d’une ligne Rouen Besançon.

Les conseils sont de prendre son traitement anti histaminique en cas d’allergie, son traitement de fond en cas d’asthme et prévoir grâce au Plan d’action personnalisé écrit  (PAPE)  les actions à entreprendre si l’asthme vient à être déséquilibré du fait des conditions climatiques ou polliniques.

Mise à jour de la page le 02/10/2010