De plus en plus d’allergies mais de moins en moins d’allergologues

image_pdf

Les allergies touchent de plus en plus de personnes. Si 15 millions de français seraient victimes d’allergies respiratoires, seuls 2 000 spécialistes sont pourtant dénombrés dans l’Hexagone, allergologues ou pneumologues spécialisés. Une situation qui alarme les professionnels.Les allergies sont en pleine croissance. Le nombre de personnes touchées par une allergie respiratoire a doublé sur les 20 dernières années. Aujourd’hui en France, douze millions de personnes souffrent d’une rhinite allergique, et quatre millions d’asthme d’origine allergique. On observe également une flambée des  allergies alimentaires.

Les spécialistes francophones de l’allergie, réunis actuellement à Paris pointent du doigt la pollution. L’inhalation régulière de fines particules présentes dans l’air, issues le plus souvent des moteurs des véhicules, fragilise les muqueuses et permet une meilleure pénétration des pollens au printemps. Par ailleurs, notre style de vie de plus en plus aseptisé fragilise notre système immunitaire.

Moyenne d’âge de plus de 55 ans

Mais, alors que les allergies explosent, le nombre d’allergologues installés en France reste très faible. Ce constat qui suscite l’inquiétude parmi les professionnels de santé risque même d’empirer dans les années à venir. Pascal Demoly, pneumologue-allergologues au CHU de Montpellier et président de la société française d’allergologie, expliquait au micro d’Europe 1 ce matin que « la moyenne d’âge des allergologues dépasse les 55 ans. Beaucoup de disciplines sont en difficultés en France, mais particulièrement la nôtre, d’autant plus que ce n’est pas une discipline reconnue au sens universitaire ».

Le développement exponentiel des allergies dans les pays occidentaux ces dernières années s’expliquerait pour de nombreux spécialistes, par une exposition beaucoup plus rapide et plus variée à de nouvelles molécules et hormones par l’alimentation, la pollution, les produits cosmétiques, etc. Par ailleurs, certains allergologues évoquent aussi les excès d’une société trop hygiéniste, qui fragiliserait les occidentaux et générerait des réactions excessives à l’environnement.

Publié par Catherine Raizume le 21/04/11 dans la catégorie Santé. Surveiller les réactions RSS 2.0.
© Enviro2B – Tous droits réservés