Diagnostic de l’allergie

image_pdf

Le diagnostic de l’allergie se fait par :

  • l’interrogatoire précis des circonstances de vie qui ont précédés l’apparition des signes d’allergie.
  • la pratique de tests cutanés. En mettant en contact l’allergène sur la peau du patient allergique (patch tests) ou sous la peau (prick test), il se produit une rougeur cutanée qui prouve l’existence de cette allergie.
  • des bilans orientés permettant de suspecter une allergie par allergènes aériens (Phadiatop) ou une allergie de type alimentaire (Trophatop).
  • Le dosage des Ige spécifiques pour un allergène particulier est pratiqué selon l’avis du spécialiste. La présence IgE spécifique pour un allergène traduit l’existence d’une sensibilité du sujet vis à vis de l’allergène testé mais cela n’implique pas l’existence d’une allergie clinique avec des symptômes d’allergie.

 

Test de dépistage de l’allergie

Si vous répondez positivement à l’une des questions suivantes, vous devez consulter votre médecin et un allergologue pour dépister une éventuelle allergie

  1. Eternuez-vous par crises ?
  2. Votre nez se bouche-t-il brutalement ?
  3. Votre nez présente-t-il un écoulement clair ?
  4. Vos yeux présentent-ils un écoulement ? Démangent-ils ou grattent-ils ?
  5. Sentez-vous moins les odeurs ?
  6. Êtes-vous gêné pour respirer ?
  7. La peau présente-t-elle des plaques rouges qui démangent ?

Notez alors les lieux, la périodicité et les circonstances déclenchantes ce qui aidera votre allergologue à faire le diagnostic.