Influence de l’allaitement sur la capacité respiratoire

image_pdf

L’allaitement peut il être source de bienfait pour la capacité respiratoire de l’enfant, surtout en présence d’asthme ou d’atopie chez la maman. Une étude a contrôlé à l’âge de 10 ans l’évolution des capacités respiratoires chez des enfants allaités ou non. Il s’avère que la capacité respiratoire est améliorée chez les enfants allaités plus de 4 mois.

Chez ces enfants :

  • la Capacité Vitale est supérieure de 35 jusqu’à 70 ml;
  • le Volume Expiratoire Maxima en une Seconde (VEMS) est supérieur de 40 ml,
  • le débit expiratoire de pointe dépasse celui des enfants n’ayant pas été allaités.

L’explication de ce surcroit de capacité pulmonaire n’est pas clairement élucidée. L’effort nécessaire lors de la succion pour extraire le lait augmenterait les débits pulmonaires et la capacité respiratoire.

Un autre argument en faveur de l’allaitement est une autre étude conduite au Canada qui établissait un risque d’asthme augmenté de 50 % chez les enfants nourris par des préparations lactées par rapport à ceux nourris au sein pendant plus de neuf mois.

Sources : Ogbuanu IU et coll. : Effect of breastfeeding duration on lung function at age 10 years : a prospective birth cohort study. Thorax 2009 ; 64. Dell S, To T. Breastfeeding and Asthma in Young Children. Arch Pediatr Adolesc Med155: 1261-1265, 2001.