Les corticoïdes inhalés restent la base du traitement de l’asthme

image_pdf

Une étude conduite au Japon confirme la nécessité de traiter l’asthme par des corticoïdes inhalés. Cette notion tient au fait que l’asthme est une maladie inflammatoire. L’effet ressenti par le patient de cette inflammation est la gêne respiratoire induite par la fermeture des bronches lorsque l’inflammation augmente. Calmer l’inflammation est le principe de base pour contrôler l’asthme. Des patients de 2 à 90 ans présentant un asthme intermittent ou sévère ont reçu une prescription de corticoïdes inhalés à la sortie de leur hospitalisation pour crise d’asthme. Les résultats de l’étude ont montré que les patients ayant pris les corticoïdes inhalés étaient moins souvent hospitalisés pour crises d’asthme que ceux qui n’en prenaient pas.

Source: Chohnabayashi N,et al. Impact of inhaled corticosteroid prescription at discharge from the emergency room on exacerbations of asthma in Japanese hospital. Arerugi Feb 2010; 59(2) :123-36

Mise à jour de la page le 02/10/2010